13frenchstreetvignette13 FRENCH STREET (2007)

Durée: 1h31

Scénario: Jean-Pierre Mocky d'après l'oeuvre de Gil Brewer.

Avec: Thierry Frémont, Bruno Solo, Tom Novembre, Nancy Tate, Léa Seydoux.

Résumé: Malgré leur différence d’âge, entre Alex et Victor, une forte amitié s’est tissée durant la Guerre du Golf. Quelques années plus tard Victor est très fier d’inviter son ami pour lui présenter sa superbe femme et son beau manoir de bord de mer. Très vite, Alex va être troublé par la jeune femme de son ancien collègue, Pétra, qui est d’un érotisme débordant. Il semble alors naître, entre Alex et Pétra, une passion, freinée par l’omniprésence de la vieille mère de Victor. Tous les protagonistes vont se retrouver dépassés par les événements...

Critiques:

-"(...)Adapté du best seller de Gil Brewer comme le précise l'affiche, ce nouveau film de Jean-Pierre Mocky met en présence une poignée de personnages caricaturaux (le grand bourgeois, la femme fatale, le maître chanteur, la belle-mère acariâtre), dans une intrigue qui ne l'est pas moins. Mais la manière si personnelle avec laquelle l'auteur a toujours allié le manque de moyens avec son (mauvais) goût pour l'outrance fonctionne encore. L'humour que dégage le film, ainsi que le refus farouche de s'adapter aux évolutions du monde et du cinéma dont il témoigne de la part du cinéaste, se conjuguent dans la forme d'un joyeux bras d'honneur, non dénué d'un certain charme." Isabelle Regnier ( Le Monde).

-"13 French Street, un polar très noir avec Thierry Frémont, Bruno Solo et Nancy Tate, architecturé comme une succession de petits blocs de néants alignés en guirlandes rococo, avec tous les éléments du genre : manipulation policière, zigzags grotesques, femme fatale seins dehors, personnages louches et rebondissement de dernière minute. Comme dans les derniers Mocky, plus ancrés dans les problèmes sociaux, il y a une telle innocence dans le déroulement (la belle-mère alcoolique qui passe par la fenêtre !) et une telle franchise dans le traitement (masquer au maximum le manque de moyens) que ça possède un charme fou.(...)." DVDRAMA.